Nicole Poteaux

photo gallery

L’innovation pédagogique ancrée dans les parcours d’apprentissage a été le fil conducteur de Nicole Poteaux. Après une formation universitaire en linguistique appliquée à l’anglais et en didactique, elle s’est tournée vers les sciences de l’éducation après une longue expérience d’enseignement de l’anglais aux adultes en utilisant les technologies de pointe à l’époque (laboratoires de langues, premières vidéos etc.). Habilitée à diriger des recherches (HDR), la synthèse de ses travaux a pour titre « L’innovation pédagogique entre recherche et terrain ». Au sein du Laboratoire Interuniversitaire des Sciences de l’éducation et de la Communication (LISEC), ses thèmes de recherche se sont inscrits dans le domaine des dispositifs d’apprentissage de langues ouverts, autour de la question du développement de l’autonomie d’apprentissage : auto-formation, activités de métacognition, auto-évaluation, évolution du rôle des enseignants et des apprenants, utilisation des réseaux et du multimédia. L’observation et l’analyse de ces dispositifs ouvrent sur des questions plus générales de pédagogie universitaire.  Nicole Poteaux est aujourd’hui Professeure émérite en Sciences de l’éducation à l’Université de Strasbourg.

Le développement de l’autonomie dans l’apprentissage des langues et cultures étrangères

Résumé :

Dans cette conférence, nous aborderons la question du développement de l’autonomie d’apprentissage, appliquée au domaine des langues étrangères, à l’université, plus particulièrement. Les notions d’autoformation (self-directed learning) et d’auto-évaluation (self-assessment) seront discutées. L’autoformation, c’est poser le postulat que l’étudiant est en grande partie l’agent de son propre apprentissage, qu’il peut développer sa capacité à générer un savoir sur le savoir et sur ses modes d’acquisition, à se connaître en tant qu’individu pour agir efficacement. Nous aborderons ensuite une réflexion sur les dispositifs, matériels, techniques et pédagogiques qui favorisent le développement de l’autonomie de l’apprentissage des langues avec une attention particulière portée aux postures et rôles des enseignants. Des exemples pris dans l’expérience des Centres de Ressources de Langues de l’Université de Strasbourg, menée depuis vingt ans, illustreront le propos. Enfin, nous questionnerons les perspectives d’évolution de l’enseignement /apprentissage des langues dans le contexte socio-politique européen actuel.

Haut de page